Actualités > Travaux

Les exigences de la traduction des documents juridiques

Article publié le vendredi 4 février 2022 dans la catégorie Travaux.
Les exigences de la traduction des documents juridiques
 

Dans le domaine du droit, il existe des documents à statut légal tels que les contrats, les décisions de justice, les actes d’état civil, les textes de loi, les brevets, règlements et autres. Souvent écrits en langue étrangère, ces documents nécessitent une traduction pour faciliter la compréhension. Que comprendre par traduction juridique et quelles sont ses exigences ? C’est ce que nous allons découvrir.

Traduction juridique : Que retenir ?

Le moyen le plus courant et rapide pour cerner les écrits légaux rédigés en langue étrangère, demeure la traduction juridique. Ainsi, le besoin de traduction se fait ressentir de jour en jour dans le domaine de la loi à cause des échanges commerciaux. Il existe d’ailleurs une agence de traduction juridique ou plusieurs qui s’occupent de cette tâche afin de répondre aux attentes des demandeurs. D’ailleurs, parce qu’ils tiennent à la qualité, les professionnels du domaine ont mis en place des outils qui permettent la traduction dans les langues telles que le français, l’anglais, l’allemand, l’italien, l’espagnol, le néerlandais, le portugais et bien d’autres.

Cette discipline n’exige pas de l’agence traduction  juridique, une reproduction identique des textes de départ. En recherchant surtout l’équivalence dans la transcription, ce travail demande de transposer au texte cible, l’effet juridique qui émane du texte principal. C’est pourquoi la traduction des documents nécessite une importante concentration et demande un niveau de qualité plus accrue. Dans le cas d’une mauvaise traduction du document source, les conséquences sont énormes. Cela peut engendrer par exemple une atteinte à la réputation d’une entreprise, un abandon ou un rejet de procédures judiciaires, une invalidation de transactions commerciales…

Pour donc éviter les revers d’une mauvaise traduction juridique, il s’avère indispensable de détenir des connaissances affinées des langues concernées et de maîtriser le droit ainsi que tous ses contours.  

Les enjeux de la traduction juridique

Le droit est un domaine complexe et spécifique. Ainsi, il a son langage qui lui est propre. Pour donc rester sur la droite ligne dans ce secteur, il faudra avoir les techniques requises. Par ailleurs, ce qui différencie le langage juridique du langage commun est la terminologie et les textes. À ce niveau, il faut spécifier les termes propres au langage juridique ainsi que les termes à double appartenance c’est-à-dire qui peuvent être utilisés en droit et en dehors du droit.

Pour réussir ce travail, il est utile de maîtriser le rapport qui existe entre les mots. Les synonymes, les antonymes, les oppositions binaires et les familles de mots d’origine étymologique ou sémantique sont tout aussi importants dans la traduction des documents juridiques.

Comme caractéristique, le langage juridique fait premièrement appel aux textes normatifs. À ce niveau, le choix des mots a une importance primordiale et doit être effectué à bon escient. Dans un second temps, on parle des textes sous forme d’articles qui pour leur part, mettent un accent particulier sur la forme des textes et doivent véhiculer une idée. En plus, ils doivent être courts et concis.



Ce site internet est un annuaire gratuit dédié aux coachs
préparateurs professionnels
Cette plateforme a pour vocation d’aider les accompagnateurs professionnels à trouver de nouveaux contacts pour développer leur activité.
Jesuiscoach
Partage de réalisations - Messagerie gratuite - Echanges de liens - Profils 100% gratuits.